Préparation de votre perfect serve
Digital | 08 septembre 2021 - Modifié le 08 septembre 2021

Quel CMS choisir pour administrer son site web ?

Difficile de ne pas passer à côté d’un système de gestion de contenu (Content Management System ou CMS) lorsque votre site doit souvent être mis à jour. L’objectif de cet outil est de permettre l’administration de contenu sur une plateforme web sans devoir passer par un développeur pour gérer les ajouts/modifications après sa première configuration. 

Le champ d’application de ce système est très large, car il permet de pratiquement tout faire. Que ce soit pour l’ajout d’articles, de produits ou de news, la modification d’un banner promotionnel, d’un carrousel d’images ou la disposition des blocs rendus sur le site, le CMS s’avère être la solution la plus séduisante.

Rapidement, la pierre angulaire de votre site web demeure donc cet outil de gestion, car il vous accompagne au quotidien dans vos tâches administratives. En ce sens, il est plus qu’important de choisir un bon CMS parmi tous ceux qui sont proposés sur le marché.

Dans cet article, nous allons éplucher trois systèmes de gestion de contenu assez distincts. Le but étant de les analyser et de dégager des critères de comparaisons pour choisir la solution la plus adaptée à un projet. Voici donc sans plus tarder les accusés :

  • Wix
  • WordPress
  • Laravel Nova
logo wix
logo wordpress
logo laravel nova

Analyse des systèmes de gestion de contenu

Wix

Wix est un éditeur de contenu wysiwyg (“what you see is what you get”). Il permet ainsi de créer un site web de manière intuitive, en très peu de temps et sans l’intervention d’un développeur. En choisissant un thème et en faisant du glisser-déposer pour placer des blocs de contenu, vous êtes maître de votre vitrine. 

Wix est gratuit, mais possède aussi quelques abonnements afin d’avoir accès à des thèmes premium, certaines fonctionnalités et surtout pas de pub sur chaque page de son site.

Niveau sécurité, ce CMS l’est par défaut, parce que l’utilisateur ne peut pas toucher au code principal de Wix (bien que certaines failles aient été découvertes, mais cela reste rare).

Ce CMS, bien qu’attirant au premier abord, possède néanmoins quelques limites à prendre en considération. Il ne permet pas de créer des interfaces complexes, car on est limité aux thèmes et aux modules proposés par la plateforme (Blog, produits pour e-commerce,…). Pour des projets plus personnalisés, il faudra se tourner vers un CMS plus complet.

La performance est aussi un problème majeur. Derrière un site Wix, il y a une quantité considérable de code qui tourne, dégradant ainsi la vitesse de chargement et la fluidité du site web. Indirectement, cela a un impact sur le SEO, car les utilisateurs ne poursuivront pas leur navigation sur le site s’il est trop lent à charger.

WordPress

WordPress est sans aucun doute le CMS le plus populaire, avec une part de plus de 40% des sites web dans le monde. Sa popularité est due par sa flexibilité, sa gratuité et le fait que ce soit un projet Open Source. 

Que l’on soit un utilisateur chevronné ou non, chacun y trouvera son bonheur pour créer sa plateforme. Avec son imposante communauté de développeurs, WordPress jouit en effet d’une quantité considérable de thèmes et de plugins gratuits et payants, ce qui permet d’à peu près tout réaliser.

L’avantage de ce système est que l’on peut faire exactement la même chose qu’un système comme Wix, mais avec la possibilité d’engager un développeur afin de réaliser une vitrine plus personnalisée, en fonction des besoins spécifiques. 

WordPress est sur le papier ce qui se fait de mieux pour concilier le coût, la performance et la flexibilité, mais il n’est pas non plus dénué de défauts. 

Étant donné que ce CMS est l’un des plus installés dans le monde, il est aussi la proie privilégiée des hackers. En effet, le cœur de WordPress est sécurisé, mais les potentielles failles se cachent dans les plugins que l’on installe sur le système. Cela permet donc au hacker, par le biais d’un plugin, de court-circuiter un site en vue d’en prendre le contrôle et d’y faire tourner du code malicieux. 

Toujours en parlant de plugins, il n’est pas rare d’en retrouver des dizaines d’installés sur une instance WordPress. Non seulement cela peut compromettre la sécurité, mais cela peut aussi rapidement devenir un cauchemar à gérer. Il suffit d’une seule mise à jour pour que tout le site cesse de fonctionner…

Laravel Nova

Cette solution est plus robuste, mais aussi plus onéreuse que les précédentes, car elle requiert d’engager un développeur compétent. La structure de ce système de gestion sera en contrepartie construite sur mesure, ce qui améliore drastiquement les performances de la plateforme.

Côté interface, Nova offre un visuel beaucoup plus attrayant, fluide et ergonomique que WordPress, ce qui représente tout de même un point non négligeable pour un outil qui va être utilisé au quotidien. 

Question sécurité, nous avons vu que dans le cas de WordPress, cela dépend de la maintenance et des mises à jour de plugins. Avec Laravel Nova, le développeur est bien moins dépendant de “plugins” pour intégrer certaines fonctionnalités, car Laravel lui fournit une base assez conséquente d’outils avec lesquels il peut facilement se familiariser.

Synthèse

Nous avons fait le tour des trois CMS. Il est maintenant temps d’effectuer une synthèse de ce qui a été analysé aux travers des critères que nous avons pu relever, à savoir : La personnalisation du CMS pour les besoins spécifiques, la facilité d’utilisation de l’interface, la performance de la plateforme, le SEO dont on peut tirer parti avec le CMS, le niveau de sécurité, et enfin le prix.

Wix

Personnalisation : Limitée par les thèmes gratuits et premium disponibles.

Interface : Facile et intuitive.

Performance : Quelque chose de générique ne peut pas être adapté à tout type de projet. Il est donc évident que la performance devient vite un problème pour ce genre de plateforme.

SEO : Wix a fait d’énormes progrès au niveau du référencement naturel, mais la performance des sites l’impacte indirectement, car cela pousse certains utilisateurs à ne pas poursuivre leur navigation sur le site.

Sécurité : Sécurisé par défaut.

Prix : Gratuit, ou payant si on veut des thèmes plus poussés et pas de publicité sur sa plateforme.

WordPress

Personnalisation : Très flexible, car adapté à la fois pour les néophytes et les développeurs. Un client peut très bien créer un site basique en installant un thème, tout comme il pourrait engager un développeur pour construire un projet plus complexe et plus adapté à ses besoins.

Interface : Très complète mais souvent pas très intuitive dans ses menus. Le très controversé éditeur de blocs (Gutenberg) en est la preuve, car il n’est pas facile à prendre en main. Malgré cela, WordPress poursuit ses efforts pour le rendre meilleur.

Performance : cela dépend du nombre de plugins qui seront installés, mais WordPress est un outil assez performant. Il faut tout de même noter que la base de données se veut générique. Malgré le fait que l’on crée des “Produits”, des “Articles” ou des “Pages”, ces éléments s’enregistrent dans la même table de la base de données ce qui, à terme, pourrait causer un ralentissement général de la plateforme.

SEO : Vous aimez les plugins ? Parfait, WordPress met à disposition le plugin Yoast SEO permettant de gérer les balises de référencement de vos pages web. Pour résumer : Oui, ce CMS permet de contrôler le référencement naturel d’un site web sans complication.

Sécurité : Sécurisé par défaut, mais attention aux plugins installés !

Prix : Gratuit ou payant, cela dépend de la complexité du projet, de la nécessité de faire appel à un développeur, du thème et du nombre de plugins payants que vous allez installer.

Laravel Nova

Personnalisation : À l’aide d’un développeur, Laravel Nova permet de facilement créer tous les modules dont le client à besoin pour administrer son site.

Interface : Au goût du jour, fluide et personnalisable.

Performance : C’est le nec plus ultra. Puisque le développement est sur-mesure, tout sera optimisé. Contrairement à WordPress, la création de deux entités telles que “Produit” et “Article” donnera lieu à la génération de deux tables distinctes dans la base de données. Cela a pour avantage une cohérence entre les données et l’assurance que la plateforme ne subisse pas aussi rapidement que WordPress un ralentissement général.

SEO : Le développeur peut très facilement mettre en place une solution SEO.

Sécurité : Sécurisé par défaut.

Prix : Payant (licence) + la main d’œuvre d’un développeur.

Conclusion

Le fait d’avoir choisi ces trois CMS n’était pas anodin, et la comparaison aurait pu être faite avec d’autres systèmes de gestion de la même catégorie. 

En partant de Wix jusqu’à Laravel Nova, nous sommes partis progressivement d’une solution toute faite à une solution sur-mesure, de plus en plus performante et personnalisable. Nous sommes aussi de plus en plus dépendant d’un développeur pour configurer la plateforme.

Wix permet en effet de créer des sites assez simplement avec un budget très modeste, mais nous serons vite bloqués dans le cas où notre projet évolue avec plus de besoins. Des problèmes de performance sont aussi à considérer.

WordPress est le candidat parfait pour la création d’un blog, de sites personnels ou professionnels et d’une simple boutique (e-commerce), mais il faudra garder un oeil à la sécurité du CMS, notamment au niveau des plugins.

Laravel Nova est la solution la plus personnalisable, mais aussi la plus onéreuse. Elle permet en contrepartie de créer des applications web performantes, très complexes et évolutives, des espaces de membres qui traitent beaucoup d’informations et des e-commerce de grandes tailles.

Le choix d’un CMS est alors une question de budget, et surtout de vision à long terme, car chaque projet est différent et ne nécessite pas les mêmes exigences. 

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez vous lancer avec un CMS de type WordPress ou Laravel Nova ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de votre projet !

Gintlemen Blog

Articles connexes

etapes site web gintlemen
Technique | 23 août 2021

Quelles sont les étapes de création d’un site web avec Gintlemen ?

Chez Gintlemen Agency, agence digitale, il nous est primordial d’expliquer les différentes étapes de création d’un site web/e-commerce à nos clients. Souvent, une idée commune est de penser qu’un projet web nécessite peu de recherches et développement pour arriver au produit fini. La cause de cette idée reçue vient du fait qu’une pléthore de solutions […]

optimisation image site web gintlemen
Technique | 24 août 2021

Optimisation de site web #1

Le paysage du web est dépeint par une quantité astronomique de contenu divers. Textes, photos, vidéos, fichiers audio, etc… Tout est bon pour rendre sa plateforme la plus agréable et illustrative possible, mais cela n’est pas sans conséquence !  Plus une page contient ce genre de médias, plus cette dernière mettra du temps à charger.  […]